Une vision mystique

Beaucoup de chrétiens font la pénible expérience de la coupure entre leur vie « spirituelle » et la vie courante, souvent passionnante, trépidante, parfois difficile ou ennuyeuse.

Cette coupure les conduit souvent à ne plus voir le sens de la prière, du culte (la messe, les offices etc…) et à vivre leur foi dans la sphère du privé, sans rapport avec ce que les hommes vivent et construisent autour d’eux. C’est comme s’il y avait pour eux un espace sacré, où est Dieu, et un espace profane où se construit le monde

Au Puits de Jacob, nous avons la conviction que la plus petite action vraiment humaine a une répercussion sur l’univers entier, et que Dieu habite la moindre parcelle de sa création. Le but de la vie est alors pour nous de chercher et trouver Dieu en toutes choses.

En cela nous sommes « fils de St Ignace de Loyola » le fondateur des jésuites, et marqués par le  père Pierre Teilhard de Chardin.

« N’oubliez pas que ce qui donne sa valeur et son intérêt à la vie, ce n’est pas tant d’accomplir des réalisations spectaculaires (bien qu’il nous faille avoir de l’ambition), que d’accomplir des choses ordinaires avec la perception de leur immense valeur. Voilà, à mon sens la mystique à venir. » P. Teilhard de Chardin dans  « Accomplir l‘homme » p 190.





 

Partager: