NOTRE HISTOIRE

Du groupe de prière à la Communauté…

Fin 1974, des étudiants se réunissent autour du père Bertrand Lepesant, un jeune prêtre jésuite, pour former un petit groupe de prière qui se réunit tous les quinze jours chez une étudiante en médecine à Strasbourg. Deux ou trois d’entre eux ont fait l’expérience du Baptême dans le Saint-Esprit dans le courant de grâce du Renouveau charismatique naissant. Leur témoignage provoque des conversions retentissantes. Des vies sont bouleversées. Le groupe grandit vite et devient vraiment un groupe de prière charismatique. Très vite est ressenti le besoin de se retrouver plus souvent, toutes les semaines puis deux fois par semaine. Une première Charte très simple est élaborée, un groupe de discernement se met en place.

Le père Bertrand rappelle que d’après le Livre des Actes des Apôtres, l’Esprit Saint répandu largement à la Pentecôte conduit non seulement les disciples du Christ à devenir de fervents témoins, mais aussi à une communion fraternelle de plus en plus totale jusqu’à la mise en commun des biens pour certains (cf. Ac 2,44).

naissance communauté

 

C’est en octobre 1977 que commence la vie communautaire sous le même toit. Six membres du groupe de prière sentent comme une exigence intérieure d’aller plus loin dans leur marche ensemble à la suite du Christ. Trois femmes et trois hommes, dont le père Bertrand, viennent habiter ensemble sur le territoire de la paroisse Saint-Louis, dans le quartier de la « Petite France » à Strasbourg. Ils s’engagent à vivre le partage de la vie quotidienne, de la prière et de leurs revenus, et à se mettre au service de l’assemblée de prière.

 

De la vie communautaire à la mission…

Cette petite fraternité de vie commune sera le creuset où s’élaborera le style de vie communautaire du Puits de Jacob. De là naîtront aussi bien des aspects de la mission de la Communauté. C’est enfin dans cette fraternité qu’a grandi progressivement la conscience que, le Puits de Jacob étant un don de Dieu appelé à durer, la participation à la Communauté appelait un engagement à vie. En 1994, trois premiers frères et sœurs ont prononcé leur engagement à vie dans la Communauté.

 

 

LA MAISON DE LA THUMENAU

Cherchant à rendre visible sa foi, la Communauté acquiert en 1985 le domaine de la Thumenau à Plobsheim, à 15 km au sud de Strasbourg. Par la création du Centre d’Accueil de la Thumenau, la Communauté anime ce lieu depuis plus de trente ans. Sa mission se manifeste par de nombreuses propositions ouvertes à tous dans un climat de vie fraternelle et de présence à Dieu : temps forts spirituels, cheminements individualisés, accueils de guérison intérieure, stages de formation où acquisition de connaissances et expérience humaine et spirituelle vont de pair en vue de la transformation personnelle. Certaines propositions s’adressent plus particulièrement aux couples et familles, aux jeunes, aux professionnels de la santé, etc. Un programme des activités est édité chaque année (des mois d’octobre à août).

 

 

 

Qui sommes-nous aujourd’hui ?

VISAGE DE LA COMMUNAUTE

Aujourd’hui, la Communauté compte une trentaine de membres, hommes et femmes, familles et célibataires, permanents au service de la Communauté et de sa mission ou engagés dans la vie professionnelle. Certains sont en fraternité de vie commune, d’autres habitent proches les uns des autres, d’autres encore habitent chez eux.

Monique Graessel est l’actuelle modératrice de la Communauté.

 

.

 

Les Communautaires sont soutenus et aidés par une soixantaine de membres Alliés pour annoncer Jésus Sauveur et pour contribuer à ce que son salut s’incarne dans toutes les dimensions de la personne humaine, physique, psychologique, spirituelle, et la relève.

 

ACTIFS EN EGLISE

Fidèle au courant qui l’a fait naître, la Communauté du Puits de Jacob fait partie des Nouvelles Communautés Ecclésiales qui éclosent partout dans l’Eglise catholique. Elle est présente et active dans le Renouveau Charismatique régional et national. Catholique, reconnue définitivement comme Association Privée de Fidèles par l’archevêque de Strasbourg en 1995, la Communauté est également engagée dans le travail pour l’unité des chrétiens.

La Communauté est en alliance avec les Sœurs de la Croix de Strasbourg, notamment au Centre Communautaire « La Rencontre ».

 

 

Implantation au Togo

 

Depuis ses origines, la Communauté du Puits de Jacob est franco-togolaise. Un Togolais et son épouse, tous deux médecins, ont fait partie de la première fraternité de vie à Strasbourg. En 1995, Mgr Ambroise Djoliba, alors évêque de Sokodé, fait appel à la Communauté pour la formation des responsables du Renouveau charismatique en plein essor dans son diocèse.

En janvier 2002, le père Bertrand Lepesant, accompagné de trois frère et sœurs, partent s’installer à Sokodé.

En 2005, l’équipe communautaire sur place au Togo perçoit, outre la mission d’accueil et d’évangélisation, la nécessité de démarrer un projet médical. Prière, écoute du Saint Esprit, discernement communautaire avec les engagés de la Communauté aboutissent, grâce à un immense mouvement de générosité, à la construction de ce qui est devenu le Centre Médical «La Source». Celui-ci a ouvert ses portes le 9 février 2010.

 

                         Janvier 2007 : le terrain                                                                   Février 2010 : le Centre Médical « La Source »

 

 

 

 

Une équipe de travail franco-togolaise anime le Centre Médical. Par cette implantation, le charisme de la Communauté, «relever l’homme dans toutes ses dimensions», franchit une étape importante de son déploiement.                                                                                      

 

equipe franco togolaise

 

 

En 2017, le Centre Médial « la Source » met en place son propre site Internet





 

Partager :